ZONE HANNIBAL

La mémoire du paysage

Les ruines de la grande fortification parlent d’un passé glorieux et tumultueux. Construite entre la fin du IVe et le début du IIIe siècle av. J.-C., cette structure majestueuse s’étend sur plus de 2700 mètres, englobant une ville de 50 hectares.
Regardez attentivement autour de vous : les murs, presque entièrement cachés par la végétation spontanée, tracent encore aujourd’hui les limites de l’ancien établissement, témoignant de la grandeur d’une œuvre extraordinaire. Les recherches archéologiques dans cet essai ont révélé que le mur d’enceinte avait une largeur de 6 mètres, construit avec de gros blocs de calcaire et rempli de terre et de matériaux résiduels.
Cette forteresse, avec un chemin de ronde surélevé d’environ 7 mètres du sol, était équipée d’escaliers en pierre stratégiquement placés pour un accès rapide et la défense. Cependant, la Zone Hannibal conserve des traces d’un chapitre plus sombre.
Durant la deuxième guerre punique, afin de résister aux sièges, la rue qui séparait les maisons des murs fut remplie de débris et de blocs de calcaire, certains d’entre eux provenant de sépultures profanées. Une tactique de défense désespérée, qui témoigne du féroce affrontement entre Romains et Carthaginois qui a dévasté Muro Tenente.
Ces murs racontent l’histoire de la résistance d’une civilisation qui, malgré les sièges et les guerres, a laissé un héritage culturel et historique indélébile.


© 2023 Muro Tenente Parco Archeologico
All rights reserved

Impact Cooperativa Sociale
via Annibale De Leo, 5 - San Vito dei Normanni (BR)
p. iva 02425050743