ZONE NAISKOS

Memento mori

Bienvenue dans la Zone Naiskos, où une découverte singulière a ouvert une fenêtre sur le monde funéraire et célébratif de l’ancien Salento. Ici, les archéologues ont découvert les restes d’une structure connue sous le nom de naiskos, un mot grec qui désigne un petit édifice commémoratif.

Cette trouvaille est un trésor culturel, car dans le Salento les naiskoi sont devenus répandus à partir du IIIe siècle av. J.-C., témoignant de l’influence grecque dans la région. Ces structures étaient particulièrement appréciées par les groupes sociaux les plus éminents des Messapes, qui leur confiaient le culte privé de leurs défunts, liant indissolublement la mémoire personnelle à la célébration publique.

Imaginez ces constructions élégantes, souvent ornées de statues-portraits représentant les défunts. Un exemple frappant de ce style se trouve dans un cratère daté de 320 av. J.-C. conservé au musée MArTa de Tarente, où est représentée la statue d’un défunt-héros assis à l’intérieur d’un naiskos, avec casque, épée et lance, accompagné par un jeune garçon qui lui verse du vin d’une cruche.

Cette découverte révèle non seulement l’importance du culte funéraire dans la culture messapienne, mais nous relie également aux pratiques et croyances d’une époque lointaine, nous rappelant la transitoire de la vie et la quête perpétuelle de l’homme pour commémorer et se souvenir de ses proches.


© 2023 Muro Tenente Parco Archeologico
All rights reserved

Impact Cooperativa Sociale
via Annibale De Leo, 5 - San Vito dei Normanni (BR)
p. iva 02425050743